Maroc en 4X4 2007 .. suite et fin

Publié le par Hervé Descamps

Voilà la fin du périple, vous allez voir que ce n'est pas le plus triste ...

Dixième jour : Demnate - Ouzoud

Avant de partir j'ai nettoyé le filtre à air du Land qui était complètement bouché ... nettoyage à l'essence, graissage .. et le scarabée avait retrouvé sa pêche, merci Keihin !!
Trace-9--me-jour.jpg
Toujours aussi joueurs on a pris Demnate - Agouti .. Ce vieux renard de Jean-Paul nous a assuré que c'était de la rigolade .. ormis la traversée du village de Tirsal ou on pouvait avoir quelques surprises .. Il nous a même
assuré avoir fait cette piste avec sa vieille maman .. Eh bien la maman, il devait avoir envie de s'en débarasser .. Ou alors il a du la faire en pleine sécheresse .. En ce qui nous concerne qu'est ce qu'on a dérouillé .. coulées
de boues, oueds en crue, ornières dignes d'un Rallye des Cîmes, devers, piste plus que glissante avec des aplombs impressionnants .. et cerise sur le gâteau la fameuse traversée de Tirsal .. qu'on aurait presque pu éviter si la piste avait été finie ( il y en a pour encore un mois !! ) avec les canaux d'irrigations qui dégueulaient une eau sanglante .. Seul croisement de pont du voyage pour le scarabée et passage plus que scabreux pour le Terrano .. sous les applaudissementrs de la foule en délire .. en 2008 si c'est sec on la refait en prévenant bien les gens avant de la difficulté du bouzin .. sinon on fait le tour par le bas !!! P1000939.JPG
En ce qui me concerne j'ai passé ce jour là l'une de mes plus belle journée de 4X4 depuis bien longtemps. Le pique nique au grand col à plus de 2000 juste à coté de l'un des plus beaux site de gravures rupestres qui m'ait été donné de découvrir fut un grand moment .. foie gras et taboulé au menu avec une petit Sauterne pas piqué des verts .. Y'en a qui diront qu'on ne s'en est pas trop fait !!
Le brouillard nous a rejoint et c'est dans la purée de pois qu'on a dévalé les marches pour rejoindre la vallée, encore une pure merveille que cette minuscule piste ou l'on ne peut pas se croiser. Un thé au passage au gîte
d'étape et l'achat de quatre couvertures tissées pour ensuite rejoindre la route qui remonte vers le Nord. On oubliera la Cathédrale cela sera pour une autre fois surtout que maintenant c'est une piste de 8 m de large ... Avant Ait M'hamed on a pris la piste de Skatt .. autoroute sympa avec les gens qui sont très acueillants mais qu'il est indispensable de respecter en roulant très doucement car les gosses ont la facheuse tendance de traverser n'importe comment et les anes celles d'effectuer le mauvais écart qui risque de précipiter leur cavalier sous les roues des autos !!
On a gagné Ouzoud pour se poser chez Patrick au Riad des Cascades .. Et encore une super adresse .. le gîte est d'un charme fou et d'un gout certain, la cuisine est excellente, la cadre somptueux et les tarifs très intéressants ( www.ouzoud.com tel +212 23 42 91 73 ) que demande le peuple. Après une telle journée de 4X4 il fallait mettre la pédale douce. On a décidé de remonter directement sur Assilah car en fait nous connaissions parfaitement l'itinéraire qui nous ferait gagner Khénifra lors de notre prochain raid et en plus le temps menaçait toujours et j'avais eu l'occasion de ma farcir ces superbes petites routes de l'Atlas sous la flotte .. j'avais déjà donné et je pensais bien que les filles allaient encore avoir des suées ... On verra cela en 2008 selon l'envie et les capacités des participants.


Je vous raconte .....

CRIM0025.JPG  MAROC-2007-N--3-153.jpg
Comme dirait mon pote Jean-Pierre on peut dire que ce fut copieux !! Demnate-Agouti c'est pas un truc de de fillettes surtout dans les circonstances où nous l'avons passé c'est à dire après 4 jours de déluge permanent dans le Haut Atlas. On a démarré par une superbe piste mais cela n'a pas duré comme les contributions. Quand nous avons quitté l'autoroute nous sommes directement passés à la piste pour les ânes.
CRIM0243.JPG
Alain qui n'avait pas spécialement la forme depuis le départ commençait vraiment à se demander ce qu'il était venu faire dans cette galère. Les torrents de boue avait du dévaler depuis quelques jours et même si le ciel était plus clément il restait quand même pas mal de bourbiers dont il fallait se dépatouiller.
CRIM0092.JPG
Le scarabée était complètement à l'aise, sa puissance retrouvée, le Terrano suivait le rythme mais la carosserie était en train de subir les affres des branchages, j'en avait un peu mal pour la bête. Cahin-caha nous avons gagné le village de Tissghat, et là, plus de piste, un espèce de boyau entre les maisons avec un marché au beau milieu. Nous somes allés faire une reco avant d'entamer le passage et en avons profité pour apprécier les conditions d'hygiène dans lesquelles sont gardés les cadavres de mouton fraichement égorgés .. Tu emmènes la Bardot là dedans elle te fait l'infarctus du siècle. Nous n'avons même pas osé aller jusqu'au bout et sommes revenus aux autos ou les filles commençaient à stresser.
CRIM0178.JPG
La traversée fut mémorable, au pas, entre mules, ânes, gosses, étalages, moutons, paniers, et pas une femme sur le chemin, pour vous dire si les nôtres étaient à l'aise .. Enfin nous sommes arrivés au terme du calvaire .. sacré moment de tension heureusement d'ailleurs qu'un brave gars nous a guidé et distribué force tartes et coups de pieds au c.. aux mômes qui se seraient bien vus grimper sur les autos. A la sortie on s'est dit qu'après cela il ne pouvait plus rien nous arriver de fâcheux .. CRIM0181.JPG  MAROC-2007-N--3-175.jpg
C'était sans compter sur la traversée d'un charmant bled dénommé Tirsal .. Gandini, dans sa grande bonté, spécifie que pour trouver son chemin dans le village c'est un grand moment de tristesse, je peux maintenant vous assurer que, si vous n'avez pas un guide dans la bagnole ce n'est même pas la peine de chercher et que si, comme nous, vous le tentez avec les oueds en crue, alors là préparez vous à une partie de trialisant des plus solide.
MAROC-2007-N--3-176.jpg  MAROC-2007-N--3-178.jpg
Lorsque le gars qui m'accompagnait m'a demandé de descendre de la bagnole pour voir si cela passait j'ai cru qu'il plaisantait .. eh bien non .. Il n'y avait plus de piste, juste trois énormes ornières d'environ un bon mètre de profondeur le tout sur un ersatz de passage qui devait faire tout juste trois mêtres de large .. Les petits oueds se précipitaient dans la vallée . ah oui, j'ai oublié de vous dire sur la gauche ... bien sûr dans le sens du virage, pour faciliter la chose ... il y avait un trou d'une vingtaine de mètres. Le paysage était magnifique, je n'avais ni envie de faire demi-tour, ni envie de faire marche arrière, d'ailleurs je ne suis pas certain que nous aurions pu .. J'ai regardé le gus et avec un grand sourire lui ai assuré qu'il n'y avait aucun problème. A ce moment j'ai pensé à mon pote Thierry qui dit toujours qu'il n'y a que des solutions, je ne l'avais pas encore la solution !! Technique Marlboro .. la clope au bec, le coude à la portière, en priant que les anglais aient bien fait leur boulot j'ai lancé le scarabée dans l'aventure tout différentiel bloqué . Eh bien il n'a pas bronché, même pas toussé, même pas ripé .. c'est passé comme une lettre à la poste sous les acclamations de la foule et les gestes de désaprobation d'Annie qui aurait préféré que les petites mains comblent les tranchées. J'ai posé le Land et ai invité Alain à se lancer en lui disant avec la plus parfaite mauvaise foi .. c'est de la rigolade, tu fais cela au couple, sans forcer .. Il a posé le ski avant, envoyé la sauce et la puissance du Nissan lui a fait éviter le trou avec la roue gauche, il faut dire que je l'avais guidé pour qu'il jette tout à droite, je préférais qu'il raye encore un peu la carosserie qu'aller le chercher au fond du trou. Il y a eu un peu de bruit, un léger craquement mais c'est passé ..
CRIM0253.JPG
La foule, on ne la tenait plus .. France 2 , Maroc 0 !! En ce qui nous concerne on avait un peu mouillé la chemise, nous mettrons cela sur l'effort de concentration !! Quand on a dit à notre guide que nous allions vers le col, s'il avait été curé il se serait signé.
En bon musulman il m'a simplement dit que c'était la piste en face et Inch Allah ..
CRIM0106.JPG  MAROC-2007-N--3-162.jpg
Le col on le voyait mais jamais il n'arrivait, et cette put... de piste qui devenait de plus en plus étroite .. si cela continuait on allait attaquer la falaise. Enfin cela s'est amélioré et nous sommes arrivé à 2400 m d'altitude au n'Thirghyst. Alors là ce fut la merveille. Le col était complètement dégagé et nous avons pu admirer les gravures rupestres les plus belles que je n'ai jamais vues en compagnie du gardien du lieu, un brave vieux qui avait fait la guerre d'Indochine en compagnie de Bigeart .. Tu vas me dire après cela je comprends pourquoi il est devenu gardien de pierres dans un lieu où il passe dix personnes par semaine !!
On a pique niqué sur le col, au menu foie gras et taboulé, on l'avait bien mérité !!
CRIM0146.JPG  MAROC-2007-N--3-196.jpg
Heureusement que nous avons fait la pause car après c'était encore un sacré moment. La descente dans les marches naturelles nous a réservé quelques surprises et quand on a retrouvé la piste qui serpentait au milieu des champs de blé cela avait des allures d'autoroute. Arrivé dans la vallée au bout d'une interminable dévalade nous avons été récompensés de nos efforts.
Le paysage était plus que somptueux. CRIM0161.JPG  MAROC-2007-N--3-197.jpg
La minuscule piste serpentait au gré des canyons et des villages suspendus et si il n'y avait pas eu cette appréhension de devoir rencontrer un camion avec lequel nous aurions été bien incapables de nous croiser le bonheur aurait été parfait. Petite halte pour visiter un gîte d'étape et acheter quatre couvertures tissés main sur un métier préhistorique puis nous avons fini par retrouver le goudron. Il ne restait plus qu'un col à gravir pour atteindre la dernière partie du périple, la piste qui allait nous mener à Skatt puis à Ouzoud, le scarabée était au mieux de sa forme mais la proximité des villages et les nombreuses petites caravanes d'ânes chargés .. comme des bourriques .. faisait que nous mettions sacrément la pédale douce.
   MAROC-2007-N--3-201.jpg
Il faisait un petit crachin lorque nous sommes arrivés à Ouzoud, on s'en foutait un peu car les cascades on les verrait demain, en attendant il fallait une bonne douche et une paire de bières fraîches pour nous remettre de nos émotions .. Sacré partie de manivelle comme diraient les couraurs du Tour .. mais aussi sacré dose d'adrénaline pour nos passagères. Des journées comme cela j'en redemande, mais à petite dose .. les bonnes choses cela se déguste et là on pouvait dire qu'on avait dégusté !!
MAROC-2007-N--3-207.jpg  MAROC-2007-N--3-219.jpg


Onzième jour : Ouzoud - Assilah

RAS .. on a pris la route .. on a fait le marché dans un coin paumé du coté d'Azilal, j'ai acheté un superbe poignard ancien .. un vrai .. et des pièces de monnaies avec le sceau de Salomon .. On a trouvé de vieux tapis a marchander, des lanternes pour la terrasse de la maison, une petite porte berbère .. enfin pas mal de trucs quoi .. et le tout au dixième du prix que nous les aurions payé à Marrakech. Bric----Brac.JPG  MAROC-2007-N--3-214.jpg
Le Scarabée était de plus en plus la caverne d'Ali Baba et le Terrano lui ressemblait beaucoup. RAS sur le parcours on a pris le goudron tout le long. A Assilah on a retrouvé nos chambres au Zéliz avec la vue sur la mer, heureusement qu'on avait réservé car il y avait une commission pour l'attribution de l'Expo Universelle de 2012 pour la candidature de Tanger et tous les hébergements de la cité étaient complets .. En ville il y avait plus de gendarmes que de touristes . On s'est posé !


J'abrège ...

Eh bien on peut dire que ce fut notre journée vraiment la plus cool, avec pourtant plus de 500 bornes au compteur. Cela a commencé par ce fameux marché entre Azilal et la nationale 8 .. Superbe. Nous y sommes arrivés de bonne heure, les gens commençaient à s'installer et les montagnes d'épices étaient encore intactes. On en a profité pour chiner un peu et dans un coin un peu à l'écart un vieux monsieur avait déballé ..   MAROC-2007-N--3-216.jpg
Au milieu de son fouillis un superbe couteau berbère complètement authentique et un lot de vieilles pièces portant le sceau de Salomon .. Je ne vous dirais pas à quel prix j'ai négocié l'ensemble .. J'ai encore honte .. De son coté Annie a rempli le caddie avec trois anciens tapis suscitant la curiosité de pas mal de chalands qui ne comprenaient pas vraiment comment cette européenne arrivait à marchander comme une moukère !! On a encore trouvé quatre bricoles qui vont tr .. orner quelque coin de la maison !! Il était pas loin de onze heures lorsqu'on a repris la route ... à six heures du soir nous étions à Assilah.


Dernier jour de cure : Assilah- Assilah

P1010182.JPG
On a dormi jusqu'à 10 heures .. On en avait bien besoin !!
Après on en a profité pour se balader dans des petites pistes aux alentours, on a visité Larache et on en a profité pour se taper un superbe gueleton sur le port de cette charmante cité.
Nous sommes allés voir Mohammed sur la plage des surfeurs et il nous a chargé de donner le bonjour aux français qu'il connait et qui viennet là se poser pour bivouaquer, s'ils me lisent ils se reconnaitront.
Pour la petite histoire, comme il était hors de question de ramener en France la terre du Maroc, avec Alain on a testé la solution nettoyage avant de partir pour ne pas ramener la bouillasse qui fait baroudeur .. Eh bien c'est pas mal ... à Assilah pour 400 DH j'ai eu : Nettoyage complet de l'auto ( extérieur, dessous, moteur et intérieur ), vidange et filtre à huile ( huile Shell Hélix synthèse - 7 litres - ), Graissage complet, changement filtre à gas oil ( fourni par mes soins ) , nettoyage ( rinçage et huile ) du filtre à air ... Incomparable,
Je suis pour la première fois rentré dans une auto propre ... et qui sentait le propre .. moins joli à la douane mais combien plus agréable !!

Les filles ont fait encore un peu de marché dans les souks et on a trouvé un petit pépinièriste chez qui nous avons fait le plein à vil prix .. Enfoncé Vilmorin !!
Je ne vous raconte pas ce qu'il y avait désormais dans les bagnoles .. si ils nous font tout vider à la douane, on est parti pour 4 heures de galère !!

Pas besoin de raconter, cela se passe de commentaire .... 

Port-d-Assilah.JPG
J'ai fait laver la bagnole, les filles ont fait le souk, on a dépensé les derniers dirhams, on a bien mangé à Larache sur le port, on a soupé au restaurant du Pont  à Assilah ( bonne adresse à retenir !! ) On a vidé la dernière bouteille ... Une journée ordinaire !!


Dernière étape, on rentre ...

Dernière nuit au Maroc et dernier lever du soleil pour gagner Tanger. Le bateau n'a eu que 3 heures de retard et nous avons retrouvé Algésiras sur le coup de 11 heures du mat ...
Vivement la maison .. On est rentré d'une traite .. 15 heures de route et je retrouvais mon lit !!

Bilan des courses :

Au point de vue du pays, c'est toujours aussi beau surtout dès que tu mets les roues dans des espaces indemnes de civilisation ce qui est le plus souvent notre cas par contre nous avons constaté un clivage encore plus marqué entre les riches et les pauvres, la disparition de la classe moyenne au profit d'une classe que je dénommerai très aisée et une misère noire qui met bien souvent mal à l'aise les nantis que nous sommes.

Qui-dort-d--ne.JPG

En ce qui concerne les pistes, le goudron est en train de s'implanter même dans les coins les plus reculés ... les villages vont ainsi bénéficier au maximum de l'arrivée de l'électricité .. et de la civilisation .. est ce un bienfait ?

En ce qui concerne les petites dames qui bossent au champ avec leur gamin sur le dos . cela n'a pas changé, par contre nous avons remarqué une importance de plus en plus prépondérantes des jeunes femmes qui ont une certaine dose d'instruction dans tous les secteurs de la société. Toutefois elles sont voilées le plus souvent et semblent être les vecteurs d'une éducation religieuse de plus en plus importante ..

Les mômes sont de plus en plus ch... avec leurs stylos et leurs dirhams .. il faut dire que dans certains coins la mendicité est devenu un véritable métier .. C'est triste d'en arriver à transformer une telle engeance en secteur professionnel !!

Le Maroc est toujours aussi beau et aussi accueillant à savoir combien de temps cela va encore durer en attendant profitons en et j'envie ceux qui vont y aller avant que nous y retournions.

En 2008 on va organiser l'Open Tour à prix coutant, j'espére bien en trouver une petite dizaine d'entre vous pour nous y accompagner, je vous tiendrais au courant des modalités d'inscription et du programme prévu dès que nous aurons mis au net toutes nos notes.

Un grand merci au Ministère du Tourisme Marocain qui nous a bien aidé lors de ces reconnaissances en nous délivrant un laisser passer vraiment efficace !!

Au plaisir de vous retrouver.

P1010170.JPG   P1010086.JPG
Au fait Scarabée, Terrano, même combat .. c'est un sacré bon engin que ce Nissan dommage qu'il serve plus souvent en ville pour emmener les mômes à l'école que sur les pistes pour lesquelles il est véritablement mécaniquement fait !
   CRIM0002.JPG

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Louis ALONSO 05/06/2007 18:27

OUI, pas mal, y a de l'action ........... sur les photos et le texte

A+JLA