Trois jours apres

Publié le par Hervé Descamps

Cafayate – Cafayate

Nous sommes partis vers Tafi del Valle en passant par Amaicha et le musée de la Pachamama, monumental bâtiment avec plusieurs salles consacrées à l'artisanat, aux peintures et aux sculptures. Un musee qui laisse aussi une bonne place a l·anthropologie et a la géologie. Ce musée est le résultat du délire d'un dénommé Cruz qui a reconstitué un paradis Inca avec une montagne de pierres ... Le seul problème c'est qu'il en a piqué quelques unes aux sites archéologiques du coin et qu'il ne s'est pas fait que des amis .. Mais cela est une autre histoire !! .

 Nous avons ensuite grimpé une superbe route en lacets dans la montagne, pour atteindre le col de l’Infernillo (Où pour une fois il faisait beau nous a-t-on dit !! )

Pour la totalité de notre groupe, passer les 3000m à moto, cela n'était pas courant  et de plus y trouver un troupeau de lmas en liberte la on frise le rève !!

Nous avons ensuite débouché sur l'autre versant, et là c'était la Suisse avec torrents, immenses prairies et troupeaux de vaches et de chevaux..Un contraste stupéfiant ! 

Après déjeuner nous sommes allés faire une incursion dans les prés ... fabuleux instants de liberté .. Vous verrez les photos !! ... puis ensuite retour vers Cafayate, en visitant au passage les Ruines de Quilmes : dans cette sorte amphithéâtre naturel, les Indiens Quilmes bâtirent leur ville en étage en partant de la vallée et en montant dans les collines, autour des ans 1000. Ils résistèrent 130 ans aux espagnols qui voulaient les chasser. C’est parmi tous les sites archéologiques c·est  le plus remarquable et le plus lisible. Un effort supplémentaire et les plus courageux d'entre nous ont pu du haut de la forteresse découvrir les vues grandioses sur les vallées environnantes et même dans le lointain les neiges éternelles à plus de 6500 m !! Retour gaz sur Cafayate .. On a bien failli se faire le coup de la panne d' essence !!

Cafayate - Cachi

 

 

Le lendemain nous avons décollé de bonne heure direction Cachi. Tout d'abord ce furent une trentaine de kilomètres le long des vignobles sur le toboggan de la route 40 puis ensuite le long du rio Calchaqui nous avons arpenté une succession de Quebradas ( petites vallées ) toutes plus belles les unes que les autres et paradis du contraste ... Le cadre est fabuleux et la richesse des paysages incroyable, on y passe en quelques kilomètres des montagnes arides aux aiguilles en dentelles en traversant au passage des désert de cactus ..La plus impressionnante de ces vallees est sans nul doute la Quebrada de las Flechas qui doit son nom aux roches découpées comme des pointes de flèches préhistoriques. Avant de déjeuner nous sommes allés découvrir un des endroits magiques pour tous ceux qui aiment le bon vin dans le monde, le terroir de Colomé où l'on cultive encore des vignes qui ont plus de 150 ans indemnes de toute maladie et surtout garantes de l'origine non seulement du Malbec, le terroir argentin par excellence mais aussi du Cabernet, l'un des plus prisé de par chez nous ..

Un conservatoire du goût que ce vignoble de Colomé :: Je vous en parlerai un peu plus en rentrant !! Après déjeuner, passé Seclantas nous avons parcouru la route des artisans, pour découvrir, au pied du Nevada de Cachi dont les cimes dépassent 6000m, un village aux maisons blanches et basses, et aux rues pavées, la capitale des vallées Calchaquies, avec son église au toit en bois de cactus et son atmosphère de petit village campagnard. Apres !es km de piste nous n·aspirions qu·a une bonne douche et a un peu de repos ¡¡¡

 

 

Note bis  excusez les fautes d'accent, je suis sur un clavier QWERTY ... dans un cyber ... et j·ai quelques difficultes pour m'en servir ¡¡¡

 

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article